Envoyer cette rubrique à un ami index.php?rub=accedez_a_votre_espace_partenaire Imprimer cette page Connexion à l'administration

Mars 2010

Mars 2010 Suivi des ruisseaux Trémobian, ruisseau de Coat Méal, Aber Benouic, Aber Benoît, Aber Wrac’h (copie)

 

Dates des relevés :  17 et 19 mars 2010

Remarques générales Voir la carte intéractive >>
Ces deux campagnes permettent de comparer des résultats rapprochés entre une période sèche et une période de pluies.
Elles illustrent la propension du bassin versant à drainer davantage de bactéries vers les Abers suites aux précipitations.
Les résultats restent toutefois globalement inférieurs au seuil de mauvaise qualité pour les fonctionnalités biologiques (défini par le Seq Eau).
Campagne date fixe  17/03/10 Campagne temps de pluie 19 /03/10

0 mm de pluie précipités à Guipavas le jour et la veille des prélèvements

Les points positionnés sur l’Aber Wrac’h (AW) et le Trémobian (AB21) sont les plus contaminés, avec plus de 2 000 EC/100 ml.

Qu’il s’agisse d’E.coli ou des entérocoques, la concentration relevée sur l’Aber Wrac’h est la plus forte valeur de contamination (7 608 EC/100 ml, 779 EI/100 ml) jamais enregistrée sur ce point par temps sec.

Le Trémobian apporte à lui seul près de 75 % des apports à l’estuaire de l’Aber Benoît (1 100 sur 1 500 équivalents-habitants).

28.8 mm de pluie précipités à Guipavas le jour et la veille des prélèvements

Les échantillons ont certainement été prélevés en début de crue (décalage entre notre station d’alerte et la pluviométrie locale) car les concentrations restent modérées (<2 000 EC/100 ml et <1 000 EI/100 ml), bien inférieures aux valeurs habituellement enregistrées lors des épisodes pluvieux soutenus.