Envoyer cette rubrique à un ami index.php?rub=accedez_a_votre_espace_partenaire Imprimer cette page Connexion à l'administration

Le bassin versant de l'Aber Benoit

Situation de l'Aber Benoit et de l'aval de l'Aber Wrac'h

  Le Bassin versant littoral de l'Aber Benoit et de l'aval de l'Aber Wrac'h s'étend sur 26 800 ha sur les communes de Bourg Blanc, Coat méal, Le Drennec, Kersaint Plabennec, Landéda, Lannilis, Loc Brévalaire, Plabennec, Plouguerneau, Plouguin, Plouvien, Saint Pabu, Tréglonou, Guipronvel, Milizac, Lanrivoaré et Gouesnou.

  L'Aber Benoît traverse 6 communes pour finir sa course dans la Manche à 5 km au sud de l'Aber Wrac'h.

Le sentier GR34 longe le cours d'eau sur la côte nord et sud de l'embouchure à Tréglonou, de belles balades pour découvrir des paysages peu communs.
Le nom même de l'Aber Benoît semble résulter d'une mauvaise traduction du breton « aber beniguet » soit « aber beni » Cette appellation pourrait trouver son origine dans la création, au VIème siècle, par Tudgibus et son fils Majan de deux oratoires de part et d'autre de l'aber, à Lothunou et Loc Majan. Cette Ria, autre nom pour aber, longue de 8 kilomètres, serpente au milieu des champs et de paysages boisés. A marée basse, il découvre son lit envasé d'où sa navigation difficile, mais il est large et profond à l'estuaire donc les petits caboteurs peuvent y mouiller.

L'Aber Wrac'h traverse 11 communes pour finir sa course dans la Manche à 5 Kms au nord de l'Aber Benoît.

De nombreux sentiers permettent de le longer, aussi bien au niveau du cours d'eau qu'au niveau de la Ria. 
L'Aber Wrac'h est le plus septentrional et le plus important des abers du Léon. La rivière « Aber Wrac'h », affluent principal, prend sa source entre Saint-Thonan et Trémaouézan, puis sillonne à travers la campagne jusqu'au Diouris en Kernilis (12 km depuis l'estuaire). L'Aber-Wrac'h est navigable jusqu'à Paluden à lannilis (10 km) et son embouchure mesure 2 km de large. L'Aber Wrac'h mesure 30 km sur son lit principal. Son bassin versant, c'est-à-dire l'ensemble des cours d'eau qui alimentent la rivière principale, s'étend sur 128 km².
« Aber Wrac'h » n'est pas certifié. Le Chapelain de l'Evêque du Léon fait mention en 1069 du fleuve Doena pour désigner l'Aber Wrac'h. Le terme d'Aber Wrac'h se retrouve dès le XVIème siècle dans les textes officiels. Aber peut être traduit par « havre », et plusieurs hypothèses sont avancées pour la signification de wrac'h, avec entre autre :

  • aber de la Fée, de la sorcière ou encore de la vielle femme, ou plus prosaïquement devrait son nom à la « vieille ». Ce terme fait référence au poisson des fonds rocheux très commun dans l'estuaire et dont le nom breton est « gwrach ».
  • aber du Pays d'AC'h (pagus Achmensis), les bretonnants prononçant aber AC'h.

(Source : http://www.aberslegendes-vacances.fr/fr/loisirs_decouvertes/decouverte/monuments_sites/empreinte_maritime/les_abers/l_aber_benoit)


Fiche technique du bassin versant

  • 26 800 ha
  • 250 km de ruisseaux
  • 57 km de côtes
  • 36 000 habitants
  • 450 agriculteurs
  • 250 ha concessions conchylicoles exploitées par 17 ostréiculteurs
  • 8 000 foyers reliés à l'ANC sur la CCPA pour 9 000 foyers reliés à l'AC
  • 3 000 ha de zones humides
  • 467 ha ZICO, dont 400 ha en ZPS
  • 913 ha sites classés
  • 111 ha sites inscrits
  • 1 300 ha de site Natura 2000 à terre,
  • 140 ha propriétés du CG29 et du CEL

© Google