Envoyer cette rubrique à un ami index.php?rub=accedez_a_votre_espace_partenaire Imprimer cette page Connexion à l'administration

L'eau

L'eau

L'eau potable représente 3 % de la totalité de l'eau sur terre et son utilisation excessive appauvrit les ressources disponibles de cet "or bleu".

Le Parlement européen est convaincu que l’eau est un bien commun de l’humanité et non une simple marchandise, et que l’accès à l’eau potable devrait être un droit fondamental et universel. Il l’affirme haut et fort dans une résolution adoptée jeudi 12 mars 2009 à Strasbourg en vue du cinquième forum mondial de l’eau (Istanbul, 16- 22 mars).

L’eau potable, constituant essentiel pour le développement de la vie (pour un être humain, une consommation quotidienne minimale de 1,5 litre d’eau est nécessaire), est soumise en France à la réglementation précisée par le Code de la Santé Publique. La qualité de l’eau distribuée au robinet du consommateur dépend d’une part de la qualité de l’eau de la rivière ou de la nappe souterraine dans laquelle l’eau est prélevée, d’autre part des traitements effectués après le prélèvement. Il est donc nécessaire de préserver la qualité de la ressource en amont du prélèvement afin de réduire le degré de traitement nécessaire pour sa potabilisation. (Source : http://www.developpement-durable.gouv.fr/spip.php?page=article&id_article=14390)

Le contrôle de la qualité des eaux de baignade est actuellement défini par la directive européenne 76/160/CEE de 1975, transposée dans les articles L.1332-1 et suivants et D.1332-1 et suivants du Code de la Santé publique relatifs aux baignades et aux piscines.Cette réglementation vise à prévenir l’exposition des baigneurs aux risques liées à la baignade (contamination micro-biologique, risque de gastro-entérite et ORL). Cette action de caractère préventif qui consiste en des analyses régulières de l’eau pendant la saison balnéaire, est mise en œuvre en France par les services des Directions Départementales des Affaires Sanitaires et Sociales (DDASS). Ce contrôle sera au fur et à mesure effectué dorénavant par les gestionnaires d’eau de baignade (personne publique ou privée).

Les petits gestes au quotidien

  • Boire l'eau du robinet, cela évite le transport de l'eau minérale et les déchets plastiques.
  • Respecter les doses de lessive recommandées pour laver votre linge ou votre vaisselle.
  • Utiliser l'eau de cuisson de vos légumes refroidie pour arroser vos plantes.
  • Préférer les douches aux bains, qui consomment cinq fois moins d'eau. Il est possible d'équiper sa douche de réducteurs de débit ou d'un bouton douche-stop afin de réduire le débit lors de la toilette.
  • S'équiper d'économiseurs d'eau ou de chasses d'eau à débit variable pour les toilettes ou placer une brique dans le réservoir afin d'économiser l'eau. Près d'1/4 de notre consommation quotidienne d'eau part dans les toilettes.
  • Guetter les fuites des robinets, qui peuvent être à l'origine d'une augmentation notable de la facture. Un robinet qui goutte et c'est en moyenne 120 litres d'eau gaspillés par jour...
  • Penser à récupérer l'eau de pluie pour le jardin en utilisant un collecteur d'eau sur les gouttières, dans le jardin ou sur le balcon.

L'eau : autres ressources

Référentiel commun de gestion et de surveillance de la qualité des eaux de baignade (referentiel.pdf)

Site EAUX DE BAIGNADES du Ministère de la Santé : http://baignades.sante.gouv.fr/

Systèmes d'Évaluation de la Qualité des cours d'eau : SEQ-Eau - SEQ-Bio - SEQ-Physique (Arrêté du 25 janvier 2010 relatif aux méthodes et critères d'évaluation de l'état écologique, de l'état chimique et du potentiel écologique des eaux de surface pris en application des articles R. 212-10, R. 212-11 et R. 212-18 du code de l'environnement.